Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Aide |
  5. Plan du site |
  6. Contact
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Votre santé

Contact

LOMAMA Eale

Directeur Médical
Tel : +212 5 22 66 91 95
Fax : +212 5 22 66 20 39

Contenu :

Système Nerveux Central

Les troubles du système nerveux central (SNC) touchent des millions de personnes dans le monde et ont des conséquences sur la qualité de vie et l’activité professionnelle des patients. Leur nombre ne cesse d’augmenter avec l’allongement de la durée de vie.

 

L’insomnie reste insuffisamment diagnostiquée et traitée.

La maladie d’Alzheimer est une des affections cérébrales graves les plus fréquentes. Elle représente environ deux tiers des démences et elle touche 5% à 7% des plus de 65 ans.

La sclérose en plaques, provoquée par la destruction de la gaine de myéline qui entoure les nerfs, touche aujourd’hui 2,5 millions de personnes dans le monde, selon l’OMS.

La schizophrénie est une maladie généralement chronique, marquée par un délire et des hallucinations, le repli sur soi et l’incapacité à agir. Elle affecte environ 0,5 % de la population mondiale.

La dépression peut survenir chez des personnes prédisposées ou être liée à des événements de la vie. Sa fréquence augmente avec l’âge.

L’épilepsie rend la vie quotidienne difficile en provoquant d’importants retentissements physiques, psychologiques et sociaux chez les personnes qui en souffrent ainsi que leurs proches. 

Nos réponses aujourd'hui :

  • Stilnox® (zolpidem) :
    Grâce à sa capacité à se lier de manière sélective aux récepteurs cérébraux responsables de l’activité hypnotique, Stilnox® permet d’obtenir rapidement un sommeil d’une qualité proche de celle du sommeil naturel avec un faible risque de survenue d’effets secondaires.
  • Depakine® (valproate de sodium) :
    Prescrit depuis plus de trente-neuf ans, Dépakine® est un traitement pour tous les types de crises et de syndromes épileptiques, n’induisant aucune aggravation paradoxale des crises.
  • Seroplex® :
    Antidépresseur inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. Seroplex® est utilisé pour traiter la dépression. Il peut également être utilisé en prévention des crises de panique avec ou sans agoraphobie.
  • Solian® (amisulpride) :
    neuroleptique de deuxième génération, appelé également antipsychotique.
    C’est un traitement des psychoses, en particulier des troubles schizophréniques aigus ou chroniques, caractérisés par des symptômes positifs (par exemple délire, hallucinations, troubles de la pensée) et/ou des symptômes négatifs (par exemple émoussement affectif, retrait émotionnel et social), y compris lorsque les symptômes négatifs sont prédominants.
  • Acomplia® (rimonabant) :
    enregistré et commercialisé en Europe, en Amérique Latine et au Moyen Orient.

Nos réponses de demain :

Sanofi possède l’un des portefeuilles les plus fournis et les plus prometteurs dans le traitement des troubles du système nerveux central (SNC). Dans ce domaine thérapeutique particulièrement complexe, il est nécessaire d’intervenir très en amont du processus pathologique dans le but d’agir sur l’évolution de la maladie pour, sinon la stopper, la ralentir. Pour cela, Sanofi multiplie et diversifie ses approches pharmacologiques et scientifiques dans deux domaines majeurs : les maladies psychiatriques et les maladies neurodégénératives.

  • Sarédutant :
    est un antagoniste des récepteurs NK2 développé dans le traitement des troubles dépressifs majeurs (TDM) et des troubles anxieux généralisés (TAG).
  • Amibegron :
    est le premier agoniste sélectif du récepteur beta 3 développé dans le traitement des troubles dépressifs majeurs. Il stimule l’activité neuronale dans des zones spécifiques du cerveau : le cortex préfrontal, où une baisse anormale de l’activité neuronale a été observée chez les patients souffrant de dépression. Amibegron a déjà montré une activité clinique dans des études de Phase II et III et pourrait être le chef de file d’une nouvelle classe d’anti dépresseurs.
  • Xaliprodène :
    est un composé non peptidique qui active la synthèse des neurotrophines endogènes. Deux études de Phase III incluant 2 800 patients sont en cours dans la maladie d’Alzheimer. Des données prometteuses de tolérance à long terme ont d’ores et déjà été obtenues dans différentes pathologies. Son mécanisme d’action unique avec une triple action sur les neurones (neuroprotection, réparation et neurogenèse) donne à ce composé une place de choix dans le traitement des démences. Xaliprodène est également développé en oncologie.
  • Palirodène :
    Comme Xaliprodène, Palirodène est une molecule non peptidique qui active la synthèse des neurotrophines endogènes. Trois études de Phase II sont en cours, dont une dans la maladie d’Alzheimer et deux dans la maladie de Parkinson.
  • Eplivansérine (antagoniste des récepteurs 5HT2A) :
    est actuellement développé dans le traitement de l’insomnie caractérisée par un trouble du maintien du sommeil. Un programme de Phase III a été initié fin 2005 chez des patients présentant une insomnie chronique primaire. La soumission du dossier est prévue en 2008.
  • Volinansérine :
    est un second antagoniste des récepteurs 5HT2A, développé dans le traitement de l’insomnie caractérisée par un trouble du maintien du sommeil.
  • Surinabant :
    est un antagoniste des récepteurs CB1. Il est entré en Phase IIb dans le sevrage tabagique.
  • Dianicline :
    est un agoniste nicotinique partiel développé dans le sevrage tabagique. Les résultats de la Phase IIb ont nettement démontré un effet-dose du produit.
  • SSR149415 :
    est un antagoniste des récepteurs vasopressine de type 1b (V1b), développé dans le traitement de la dépression et de l’anxiété. Une étude de Phase II a été initiée en 2006 dans ces deux indications.
  • Teriflunomide :
    est un inhibiteur de la dihydro-orotate déshydrogénase actif par voie orale. Un programme de Phase III est en cours dans le traitement de la sclérose en plaque.
  • AVE1625 :
    est un antagoniste des récepteurs CB1, développé dans le traitement symptomatique de la maladie d’Alzheimer. Des études de Phase II sont en cours dans cette indication. Une autre étude de Phase II a été initiée début 2007 dans le traitement des désordres cognitifs de la schizophrénie. AVE1625 est également développé dans le traitement de l’obésité et dans les troubles cardiométaboliques.

Mise à jour : 28 Octobre 2008