Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Aide |
  5. Plan du site |
  6. Contact
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Votre santé

Contact

LOMAMA Eale

Directeur Médical
Tel : +212 5 22 66 91 95
Fax : +212 5 22 66 20 39

Contenu :

Diabète

Le diabète est une maladie en pleine expansion : en 2003, 194 millions de personnes dans le monde étaient atteintes par cette maladie et ce chiffre augmentera pour atteindre 370 millions de personnes d'ici 2030.

 

Le Diabète est une maladie chronique qui apparaît quand le pancréas ne sécrète pas assez d’insuline ou quand l’organisme utilise mal l’insuline qu’il produit. L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. L’hyperglycémie, soit une trop grande concentration de sucre dans le sang, est un effet courant du diabète qui, avec le temps, provoque de graves lésions affectant de nombreuses parties du corps, en particulier les nerfs et les vaisseaux sanguins. Il existe deux principaux types de diabète :

  • Le diabète de type 1 (Diabète de l’enfant et de l’adolescent) se caractérise par une sécrétion insuffisante d’insuline. Il est rapidement mortel sans l’administration quotidienne d’insuline.
    Les symptômes sont notamment une sécrétion excessive d’urine, une soif excessive, une faim permanente, une perte de poids, une altération de la vision et la fatigue. Ces symptômes peuvent apparaître subitement.
  • Le diabète de type 2 (Diabète de l’adulte) qui est dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Il représente 90% des cas de diabète dans le monde et résulte principalement d’un surpoids et du manque d’exercice physique.

Les symptômes peuvent être les mêmes que ceux du diabète de type 1, mais ils sont souvent moins prononcés. De ce fait, il arrive que la maladie ne soit diagnostiquée que plusieurs années après son apparition, alors qu’il y a déjà des complications.
Récemment encore, ce type de diabète ne s’observait que chez les adultes mais il touche aussi maintenant les enfants obèses.

Le diabète au Maroc :

La multiplication des cas de diabète au Maroc est à l’image des tendances actuelles à l’échelle mondiale. Parallèlement à la hausse marquée et constante des taux d’obésité parmi les populations urbaines, la prévalence du diabète augmente.
Une étude épidémiologique faite sur des sujets de plus de 20 ans (Hommes et Femmes de milieux urbain et rural), révèle une prévalence moyenne de 6,6%.

Sanofi propose une gamme de médicaments et de dispositifs médicaux (stylos injecteurs d’insuline) pour optimiser la prise en charge au quotidien du diabète : un meilleur équilibre glycémique (Hémoglobine A1c inférieure à 7) pour une meilleure qualité de vie des diabétiques.

Nos réponses aujourd'hui :

Sanofi est leader dans la prise en charge des maladies et du risque cardiométaboliques.

  • Lantus® (insuline glargine) :
    Lantus® est une insuline basale dotée d’une efficacité de vingt-quatre heures sans pic d’action. Elle peut ainsi être prise une seule fois par jour et à tout moment de la journée (mais tous les jours à la même heure). Elle permet une titration des doses dans de très bonnes conditions de sécurité et diminue l’hypoglycémie.
  • Amarel® (glimépiride) :
    Amarel® est un sulfamide hypoglycémiant, par voie orale une fois par jour, indiqué dans le traitement du diabète de type 2, en association à un régime alimentaire et à de l’exercice physique. Des études prouvent également l’efficacité de l’association d’Amarel® avec Lantus®, lorsqu’un traitement par voie orale seul ne permet pas d’obtenir un contrôle suffisant du diabète. Amarel® réduit le taux de glycémie de l’organisme par un double mode d’action : en aidant le corps à produire davantage d’insuline au moment des repas et pendant les périodes interprandiales et en diminuant l’insulinorésistance. Il permet un très bon niveau de contrôle, avec un risque faible d’hypoglycémie.
  • Apidra® (insuline glulisine) :
    Apidra® est le nouvel analogue de l’insuline d’action rapide de Sanofi. Il est indiqué dans le traitement du diabète de l’adulte. Apidra® doit être utilisé dans le cadre de schémas comprenant une insuline à action prolongée ou un analogue de l’insuline basale. Il doit être administré dans les quinze minutes qui précèdent ou qui suivent le repas. Apidra® est destiné à une administration sous-cutanée ou en perfusion sous-cutanée continue par pompe. Il est disponible en ampoules et en cartouches pour les stylos injecteurs OptiClik® (Opticlik non disponible au Maroc), OptiPen® (non disponible au Maroc pour Apidra), et OptiSet® (Opticlik non disponible au Maroc pour Apidra). Le profil d’action d’Apidra® est caractérisé par une absorption plus rapide, un effet maximal plus important et une durée d’action plus courte que l’insuline humaine rapide. Par ailleurs, il est aussi efficace chez les adultes diabétiques minces qu’obèses. Les insulinothérapies incluant à la fois une insuline prandiale et une insuline basale reproduisent plus fidèlement la réponse physiologique. À cet égard, Lantus® et Apidra® sont complémentaires.

Nos réponses de demain :

Dans le domaine des maladies métaboliques, certains développements ont pour objectif la mise au point d’analogues de l’insuline, optimisés sur le plan de leur rapidité d’action et de leur mode d’administration. D’autres ciblent les mécanismes régulant la glycémie : inhibiteurs du cotransporteur du Na+/glucose, inhibiteur de la glycogène-phosphorylase, agoniste PPAR. D’autres, enfin, visent à réguler le système endocannabinoïde.

  • AVE1625 (antagoniste CB1) :
    est un antagoniste sélectif et puissant des récepteurs cannabinoïdes qui a le même mécanisme d’action que le rimonabant. Il est actuellement en Phase IIb dans le traitement de l’obésité et de ses maladies associées. Il est également développé dans des indications relevant du Système nerveux central. 
  • AVE0010 (agoniste injectable des récepteurs GLP-1) :
    est en fin de Phase IIb chez les patients diabétiques de type 2. Les molécules qui conduisent à l’augmentation des taux circulant de GLP-1 peuvent non seulement abaisser la glycémie, mais aussi restituer la capacité des cellules béta à produire de l’insuline.
  • AVE2268 :
    est un transporteur sodium/glucose de type 2 (SGLT-2), actif par voie orale, qui peut réduire l’hyperglycémie en augmentant la sécrétion rénale de glucose. L’activité de l’AVE2268 a été démontrée en Phase I et un programme de Phase IIb a été initié chez des patient atteints de diabète de type 2.
  • AVE5530 (inhibiteur de l’absorption du cholestérol) :
    est développé dans le traitement de l’hypercholesterolémie. L’AVE5530 inhibe l’absorption du cholestérol et réduit le taux de C-LDL (Low Density Lipoproteins-Cholesterol) dans les modèles animaux appropriés. En clinique, il s’est révélé sûr et bien toléré jusqu’à la dose de 100 mg. AVE5530 est actuellement en Phase II.

Mise à jour : 28 Octobre 2008

Encarts :