AFRICATECH 2020 : Appel à projets

AFRICATECH, VIVA TECHNOLOGY 2020 SANOFI LANCE QUATRE NOUVEAUX CHALLENGES AUX START-UPS AFRICAINES POUR INNOVER EN SANTE

À l’occasion de VivaTech, qui se tiendra à Paris du 11 au 13 juin 2020, Sanofi partenaire de santé et acteur de l’innovation en Afrique, lance quatre challenges aux start-ups africaines, afin de trouver des solutions innovantes pour améliorer l’accès aux soins et transformer l’écosystème de santé dans les pays du continent.

Ces quatre challenges visent à identifier, sélectionner et accompagner les meilleures start-ups dans le domaine de la santé et illustrent l’engagement de Sanofi à soutenir les entrepreneurs les plus audacieux et les plus innovants, dans la réalisation de leurs projets.

Les quatre challenges s’inscrivent dans la stratégie de Sanofi d’encourager l’innovation sur le continent africain, afin de créer un écosystème de santé au service du patient et comprenant tous les acteurs du secteur: autorités publiques, entreprises privées, start-ups, etc. Cette édition 2020 marquera la troisième année de présence de Sanofi sur Africatech, l’espace dédié au continent africain de Viva Technology. 

Challenge 1: Quel serait le e-carnet de santé de demain ? Pour permettre aux patients d’accéder à leur information de santé et prendre des décisions personnalisées avec leurs professionnels de santé

Toute personne devrait pouvoir disposer de ses données de santé, stockées en toute sécurité, pour faciliter le dialogue et la prise de décision avec son médecin. La solution proposée permettra de collecter les données de santé (vaccinations, résultats de laboratoire, historique de prise en charge des maladies, antécédents médicaux, ordonnances conseils). Facile d’utilisation, abordable, peu consommatrice de data et compatible avec les systèmes existants, la solution devra respecter les législations et réglementations nationales en vigueur.

Challenge 2: Comment aider les systèmes de santé à passer d’une gestion manuelle à une solution logistique optimisée sur les lieux de soins?

Dans certains pays africains, les informations logistiques sur les lieux de soin sont encore traitées manuellement. La mise en place d’une solution logistique numérisée permettrait d’optimiser la chaîne d’approvisionnement, de renforcer la traçabilité des lots de produits – indispensable en cas de rappel de produits ou dans la lutte contre les faux médicaments et vaccins - et enfin d’alléger la gestion administrative. La solution proposée, évolutive et abordable, doit permettre la livraison des médicaments aux patients et inclure des fonctionnalités telles que la délivrance d'ordonnances électroniques.

Challenge 3: Comment améliorer le financement et l’impact des solutions de santé innovantes en Afrique ?

L'accès à de nouvelles solutions thérapeutiques reste un défi majeur pour une grande partie de la population  en Afrique. La solution devra proposer des options de financement innovantes et permettre de mesurer l’impact de l’introduction de ces solutions pour la santé publique. A ce titre, des expériences avec des banques ou des assurances seront les bienvenues. Facile d’utilisation, abordable, peu consommatrice de data et compatible avec les systèmes existants, la solution proposée devra également respecter les législations et réglementations en vigueur.

Challenge 4:  sous l’égide de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir, ce challenge vise à améliorer la santé maternelle et néonatale en Afrique subsaharienne.

La mortalité maternelle et infantile reste une préoccupation majeure en Afrique subsaharienne et représente,  selon l’OMS, deux tiers des décès maternels dans le monde (1). La Fondation Sanofi Espoir, avec ses partenaires locaux et mondiaux, souhaite identifier des solutions innovantes pour sauver des vies. La solution proposée devra s'attaquer aux principaux déterminants sociaux de la santé maternelle et s’attacher à répondre aux besoins critiques des futures mères. Le projet sélectionné dans le cadre de ce challenge sera d’abord testé au Sénégal avant d’être étendu à d’autres pays africains. La solution devra donc être abordable et évolutive.

Sanofi sélectionnera les start-ups candidates à l’issue de la clôture des candidatures sur la plateforme web dédiée. Les projets seront évalués selon 5 critères : 

une preuve concrète de résultats positifs dans au moins un pays en Afrique,la maturité du projet, la pertinence de la solution, du potentiel du marché et du business model, les compétences, l’expertise et l’expérience de l’équipe et enfin les preuves scientifiques si cela est applicable.

Les start-ups sélectionnées seront invitées à Paris pour Viva Technology et pourront présenter leurs solutions innovantes dans le cadre d’Africatech, l’espace dédié au continent africain de Viva Technology. Elles défendront également leurs projets devant un jury composé de représentants de Sanofi et de professionnels du secteur, et pourront faire la démonstration de leurs solutions devant le public. A l’issue de VivaTech, Sanofi évaluera avec chaque start-up les opportunités de partenariat.

Cet appel à projets est gratuit et ouvert à tous. Les inscriptions peuvent se faire en ligne dès à présent sur la plateforme d’information et d’inscription : 

https://challenges.vivatechnology.com/en/challenges/sanofi-in-africa

En 2018 et en 2019, Sanofi avait reçu quelque 200 dossiers et 10 start-ups ont été sélectionnées chaque année pour rejoindre le stand Sanofi de l’espace dédié Africatech, au sein deVivaTech. A ce jour, Sanofi poursuit les échanges et collaborations avec 15 d’entre elles.

X
Les cookies nous aident à améliorer l'expérience de votre site Web.
En utilisant notre site Web, vous acceptez notre utilisation de cookies.
Confirmer